Quand les médias s’attaquent injustement à l’artiste KJ

À la suite des publications d’articles par de nombreux journaux de la place, la star du style Afro Pop et non moins rappeur se trouve entre le mateau et l’enclûme. Koman Jean Keita ou King KJ, se trouve bombardé de tous les cotés.

Un fait dont on ignore la vraie version, mais qui stipule que la maman de cet artiste serait déférée à la prison de Bolé pour détournement de fond.

Au Mali, il suffit que nous soyons connus pour être cité sur des faits qui n’ont pas d’obligations morale ni pénale ou d’emprise sur notre personne.

L’artiste en question reste écarté des affaires de sa mère. Mais pour decrédibiliser ce jeune artiste aux talents enormes, les journaux se servent de sa personne pour bouder et balancer des articles qui lui sont inconnus et qui ne le concerne en rien.

Le respect de l’identité de l’artiste doit être appliqué à la situation, il n’est ni l’acteur encore moin l’auteur ou l’accusé.

Les médias, au lieu de s’interesser à l’affaire elle-même en question, ils se defoulent sur l’artiste. Que faisons-nous des droits sur la protection de la personnes? Soutiennent-ils l’artiste? Qu’est ce qu’ils gagnent donc à le decrédibiliser? Quand va t-on respecter nos artistes?

Kabako Mali!!!

Jetez aussi un coup d’œil par ici ...

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *